Allons voir les Vrais Parents

Français

Le 7 juillet, la “Cérémonie de lancement de la seconde moitié de 2002 pour les dirigeants du district 4 du Japon céleste” a eu lieu à l’église familiale d’Okayama (district d’Okayama). En présence de pasteurs et de femmes représentantes du District 4, dont la présidente du groupe sous-régional Kim Man-jin, la présidente du groupe régional Bang Sang-il a délivré un message transmettant les espoirs du Ciel pour le cours de 40 jours commencé par la Vraie Mère.

Département éditorial

Mère inquiète pour les membres qui se sont éloignés de l’église

Bonjour tout le monde. C’est un plaisir de vous rencontrer. Merci beaucoup pour tout votre travail acharné au cours des six premiers mois de l’année.

Ce matin, Mme Jeong Won-ju, secrétaire du président, m’a appelée et m’a dit comment allait la Vraie Mère. Lorsque Yun Young-ho, directeur général du siège international, était venu au Japon l’autre jour, je lui ai donné des vêtements à donner à maman que ma femme avait choisis comme cadeau. Jeong Won-ju m’avait appelé pour me dire que maman les appréciait. Nous nous tenons ici avec joie que Mère soit contente de nous.

Le 3 juillet, nous nous sommes lancés dans un cours de 40 jours (du 3 juillet au 11 août) pour le 10e anniversaire du seonghwa du Vrai Père. Le slogan est : « Allons voir le Vrai Père ! Du point de vue de la Vraie Mère, je pense qu’elle dirait : « va voir Père », mais pour nous, il vaudrait mieux dire : « Allons voir les Vrais Parents !

La Vraie Mère s’inquiète pour les «membres endormis» qui restent loin de l’église. En raison du coronavirus, il est devenu courant que les gens assistent aux services en ligne, et même si les membres pouvaient aller à l’église, les églises ne pourraient accueillir que 20 personnes, au lieu d’une capacité totale de 100 personnes, pour assurer une distanciation sociale. Plus de deux ans et demi de gestion inquiète de l’église se sont poursuivies pour les pasteurs.

La Vraie Mère, d’autre part, a présidé plus de 200 conventions au cours de cette période. Au cours de sa vie, la Vraie Mère s’est rendue au Japon pour prononcer environ 170 discours, il est donc étonnant qu’elle ait pu déployer autant d’efforts au lendemain de la pandémie. Alors que de nombreux événements ont été annulés à travers le monde, Mère, convaincue que les moments difficiles sont ceux où il faut agir davantage, a pris des précautions rigoureuses contre le virus, a pleinement utilisé Internet et a imaginé diverses autres façons de tenir des conférences.

Yun Young-ho ému par la fierté de sa mère pour les progrès des membres au Japon

Le 11 mai, le (alors-) vice-président Lee Seong-man (actuellement président du comité de promotion de la construction de Bird Flower Garden) et moi-même avons rendu visite à la Vraie Mère au musée Cheon Jeong Gung. Lorsque nous y sommes allés, il a été décidé qu’il reviendrait en Corée pour sa nouvelle mission, et Mère m’a demandé de prendre ses fonctions ici au Japon et m’a encouragé à travailler dix fois plus dur, voire cent fois plus dur.

Le ciel a de grands espoirs pour la Nation mère du Japon. À quel point aurions-nous besoin d’être sérieux si nous voulions rendre des réalisations qui sont dix fois ou même centuples de ce que la Vraie Mère désire ? J’ai eu des discussions sérieuses avec le président Tomihiro Tanaka et d’autres membres du personnel à ce sujet. Nos cœurs étaient unis dans notre désir de répondre autant que nous le pouvions aux demandes de Mère, et nous fixions des objectifs précis lors de ces réunions.

Lorsque Yun Young-ho est venue au Japon, j’ai présenté les pasteurs et les représentantes de tout le Japon et partagé les efforts du Japon sans rien cacher. Il m’a écouté les yeux grands ouverts et a répondu : « J’ai juste eu la chair de poule en entendant parler des efforts déployés par nos frères et sœurs au Japon.

Deux jours après son retour en Corée, il m’a appelé. Il a rapporté tout ce que je lui avais dit en détail à la Vraie Mère, et elle a dit : « Le Japon est incroyable. Il y a des choses que nous devons apprendre d’eux.

Je tiens à vous remercier tous ici, encore une fois, qui ouvrez la voie dans la réalisation de la mission de la Nation Mère.

La Vraie Mère espère sincèrement que toutes les Familles Bénies, les membres, la deuxième génération et la troisième génération se réuniront à l’occasion du 10e anniversaire du seonghwa du Vrai Père. Elle est particulièrement inquiète pour les membres qui sont restés loin de l’église.

Au Japon, nous avons développé un « projet de recherche et de visite » pour faire revenir la deuxième génération. De la même manière, visitons les familles et les membres bénis qui se sont éloignés de l’église. La vie spirituelle ne peut être ravivée que lorsque vous êtes connecté aux Vrais Parents. Comment pouvez-vous comprendre le domaine du cœur des Vrais Parents sans être connecté à l’église ? Veuillez leur dire que c’est un moment historique où les rêves du Parent céleste (Dieu) et des Vrais Parents se réalisent. C’est l’âge d’or où ils peuvent marcher avec la Vraie Mère.

Un leader est chargé de transmettre le cœur, les circonstances et les souhaits des Vrais Parents au dernier des membres. Réfléchissons à ce qui nous a manqué dans nos progrès jusqu’à présent, et engageons-nous dans le cours de 40 jours en approfondissant chaque jour nos réflexions sur la manière dont nous pouvons retourner dans le sein des Vrais Parents avec tous nos frères et sœurs, bien-aimés de paradis.

Tournoi de pêche inoubliable autour de l’île de Geomundo

Il y a dix ans, le 7 juillet, les Vrais Parents étaient à Las Vegas, aux États-Unis. Une semaine s’était écoulée depuis leur arrivée en Amérique au début du mois, lorsque le Vrai Père a attrapé un rhume. Au fur et à mesure que ses symptômes s’aggravaient, il devait être gênant pour lui de rester dans un hôpital qu’il ne connaissait pas en Amérique. La Vraie Mère était préoccupée par son état et l’a supplié de retourner en Corée dès que possible. Il est retourné en Corée le 15 de ce mois.

Juste avant le départ des Vrais Parents pour l’Amérique le 24 juin, un tournoi de pêche a eu lieu sur l’île de Geomundo (Corée) avec des chefs de département, des directeurs sous-régionaux et des chefs de district du Japon. Le Vrai Père avait préparé un prix en argent et nous attendait. Je vous ai raconté cette histoire plusieurs fois, mais je la partagerai à nouveau parce que c’est quelque chose qui ne peut être omis en repensant au seonghwa de Père.

J’ai vraiment le mal de mer, donc j’ai littéralement un traumatisme en entendant le mot «navire» ou «bateau». Ce jour-là, j’ai rassemblé toute mon énergie pour répondre au souhait du Vrai Père et je suis monté à bord d’un bateau avec l’intention de le faire pour établir une condition sans me soucier de notre place dans la compétition. Cependant, le vent était si fort que presque aucun d’entre nous n’a attrapé de poisson. C’était pareil pour chaque bateau. Alors le capitaine a dit que cela n’aurait pas d’importance, peu importe nos efforts, et a suggéré de retourner à terre. Après trois heures à vomir à cause du mal de mer, c’était de la musique à mes oreilles. J’étais d’accord avec lui et j’ai parlé plus fort que les autres : « Faisons ça !

Cependant, nous avions fait une grosse erreur. Nous aurions dû dire : « Si nous ne pouvons pas attraper de poisson ici, emmenez-nous plus loin en mer. » Nous n’aurions jamais dû abandonner. Mais aucun de nous n’a élevé la voix. Les êtres humains peuvent être faibles et choisir de ne pas donner suite à leurs résolutions.

À hoon dok hae le lendemain matin, le Vrai Père nous a demandé les résultats du concours de pêche. Il a dit à celui qui était arrivé en tête de venir devant. Le gagnant de la première place s’est joyeusement tenu devant Père et a reçu le prix en argent. Jusque-là, il y avait une ambiance de fête, mais quand Père a demandé quelle était la taille du poisson gagnant, l’endroit s’est tu.

Le gagnant hésita et répondit timidement : « Treize centimètres ». Le Vrai Père a répondu : « Treize pouces ? (Un pouce équivaut à environ 2,54 centimètres.) Lorsqu’il a été confirmé qu’il faisait treize centimètres, l’humeur de Père a soudainement changé. Il a sévèrement dit : « Quand je vous dis de vous préparer et de faire de votre mieux, vous devez faire de votre mieux ! Pourquoi ne l’avez-vous pas fait ? Nous étions tous tendus.

Peu de temps après, le Vrai Père est retourné au musée Cheon Jeong Gung en hélicoptère et nous devions retourner à Yeosu en bateau. En chemin, le père a contacté Song Young-seop, alors président de la Fédération nationale des familles bénies, et nous a tous invités au musée Cheon Jeong Gung. Père a peut-être regretté de ne rien pouvoir faire pour nous, même après nous avoir invités en Corée.

Quand nous sommes arrivés, les Vrais Parents nous ont permis de dîner avec eux et nous ont fait chanter chacun une chanson. Après cela, il a dit: “C’est une opportunité rare, alors prenons une photo commémorative.” C’est la dernière photo qu’il a prise avec les dirigeants du Japon. Quelques jours plus tard, le Vrai Père est parti pour l’Amérique, où il a attrapé un rhume.

Les larmes me montent encore aux yeux lorsque je me remémore les événements survenus sur l’île de Geomundo. Nous étions des leaders inadéquats. Peu importe à quel point je réfléchis à notre incapacité à réaliser le souhait du Vrai Père, je ne peux rien faire pour le rattraper.

Père a jeté les bases pour que la providence sur terre soit centrée sur Mère

Le Vrai Père a-t-il senti que sa propre vie était en danger ? Il est revenu d’Amérique le 15 juillet et a tenu l’Assemblée inaugurale de l’ONU pour les femmes d’Abel le lendemain. Père s’est presque effondré pendant qu’il parlait. Son comportement était complètement différent jusque-là. Il va sans dire que l’ONU des femmes Abel, qui a été fondée avec un tel dévouement sans réserve, est d’une grande importance dans la providence du ciel.

La Fédération des femmes pour la paix mondiale a été fondée le 10 avril

This year marks the 30th anniversary of True Mother becoming President of the Women’s Federation for World Peace. The Abel Women’s UN was founded 21 years after that. I believe that True Father has been aware of providential numbers and has been laying the groundwork to advance the will on earth centered on Mother.

 

Attitude desired during the 40-day course

 

True Father ascended on September 3, 2012 (July 17 of the heavenly calendar). The 40 days leading up to that day must have been the most difficult period in True Mother’s life. Although she understood True Father better than anyone else, she must have felt frustrated that she couldn’t do anything for him. All she could do was stand by his side. I believe Mother set this year’s 40-day course based on those 40 days in 2012. I can’t hep but think that she wants us to go through this 40-day course with the same realm of heart, the heart that was so torn of wanting to do whatever it took for Father.

 

True Father left for the spirit world to propel the providence in heaven and to protect us. Therefore, please visit as many Blessed Families and members as possible, whom Father had poured his love into, and listen to their circumstances earnestly. Listen to their worries, complaints, and what they’re not satisfied with. Father must be waiting sincerely for them to return to the church.

 

Since assuming the position of Regional Group President, I have traveled the whole country but have still to visit three districts out of sixty-four. At each district, I have meetings with the leaders and women representatives. In addition, I attend services for the members of each district, and also meet with the youth and student leaders as well as the Korean wives and loyal, filial families.

 

I would like to take this opportunity to ask you to help and protect the Korean wives, in particular. Families are faced with trouble, but when talking with Korean wives, many of them suffer more than you can imagine. Wives from other countries where their culture is completely different (than Japan) may be in similar situations. These women have come from overseas to marry into Japanese families. Please invite them to your churches and listen to them. I’m sure that both sides will shed tears of gratitude and be moved by each other.

 

Every week or two, I write a letter to True Mother about what I’ve seen or heard. I do not have to mention that I always want to report something pleasing to Mother, but I have to tell her about the challenges we face.

 

The regional group presidents of all eight regions will report to True Mother in similar fashion, and the national leaders will also consult Mother when they have concerns. I can only imagine how difficult it must be for her just thinking about the fact that she reads these reports from all over the world every single day while taking necessary action.

 

When I met True Mother on May 11, she spoke for about an hour and forty-five minutes. She spent an hour talking about the problem with her children, and the rest was about the second generation. I cried uncontrollably as she expressed the anguish in her heart. Mother is carrying the cross with such a heavy heart. How can we relieve her of this burden?

 

True Mother has placed her hope in the second and third generations. She hopes they be educated at Sun Moon University and UPA, where they will then be sent as missionaries to the whole world. During the 40-day course, please devote your hearts to the second generation, and if there are any children who have not been able to come to church, please visit them. I plan to report to Mother how many second and third generation have come back after the 40-day course.

 

A global foundation built with uninterrupted progress

 

When True Father had ascended, I was actually on a business trip to Hiroshima. Rev. Song Young-seop called me from Korea and told me to cancel all my plans and return to Korea at once and help prepare the seonghwa events. Upon receiving such an instruction, I immediately flew to Korea. Then, we started making preparations for the all-night prayer vigils at Cheongshim Peace World Center.

 

The cheongseong period lasted thirteen days and we all reached our limit of fatigue. However, it was nothing compared to True Mother’s difficulties. Mother was in the harshest of situations regarding her emotional and physical state, yet, she declared, to the leaders who had gathered from all over the world, to keep pressing forward without rest. She called on them to inherit the tradition of True Parents, which is to offer filial piety before Heaven especially when things are tough. She also hoped for us to complete the mission of heavenly tribal messiahship and build the community of a culture of heart.

 

At that time, a 40-day course was set up so that we could leave anew with a pure mind and body. I think this was the first time I partook in a 40-day course together with Mother. Therefore, the 40-day course we are doing right now will be my second with Mother. It has been ten years since the first 40-day course.

 

True Father invested everything with a spirit of living for the sake of others. He even offered his own life to heaven for the salvation of humankind. True Mother kept his memories alive as she offered a life of attending his tomb, and based on that victory, she overcame the first 7-year course. She went to Taiwan at the end of that process.

 d avec Mère. Dix ans se sont écoulés depuis le premier cours de 40 jours.

Le Vrai Père a tout investi d’un esprit de vie pour le bien des autres. Il a même offert sa propre vie au ciel pour le salut de l’humanité. La Vraie Mère a gardé ses souvenirs vivants alors qu’elle offrait une vie d’assistance à sa tombe, et sur la base de cette victoire, elle a surmonté le premier cours de 7 ans. Elle est allée à Taïwan à la fin de ce processus.

Cela faisait partie d’une tournée mondiale, dont le programme était si chargé qu’il impliquait des voyages aériens répétés et que ses pieds enflaient. Après ses discours, elle s’asseyait dans la salle d’attente où un masseur et trois autres – Moon Yeon-ah nim, Moon Hoon-sook nim, Mme Jeong Won-ju – lui massaient les jambes. Ils m’ont dit que c’était comme un boxeur retournant dans son coin après chaque round d’un combat difficile. De cette manière, elle a restauré sept nations et sept organisations religieuses.

Le premier cours de 7 ans s’est terminé avec le Sommet mondial 2020 (à Kintex, Corée, le 4 février 2020). Les dirigeants nationaux se sont réunis du monde entier sous la vision d’une unification pacifique de la péninsule coréenne. Le spectacle était l’un des plus brillants de l’histoire de l’Église de l’Unification, la Fédération des familles pour la paix mondiale.

Si tu le souhaites assez fort, ça se réalisera

Le 11 mai, j’ai assisté à l’investiture du président sud-coréen Yoon Suk-yeol. À ce moment-là, mon esprit était rempli de la pensée que je devais faire connaissance avec le président. Cependant, avec 40 000 personnes présentes, je n’ai pas pu accomplir cela.

Ce soir-là, j’ai pu assister à un dîner présidé par le Premier ministre avec des dirigeants de Mindan invités du Japon. Au cours de ces deux heures, j’ai pu rencontrer des personnalités que j’espérais seulement pouvoir rencontrer, parmi lesquelles le premier ministre, le ministre, des membres de l’Assemblée nationale et des dirigeants actuels et anciens de Mindan.

À l’origine, le président n’avait pas prévu d’y assister, mais il a soudainement décidé de se présenter. Lorsque le président a donné un coup de poing à certaines personnes présentes, j’ai été ému par un sentiment si fort de devoir faire connaissance que j’ai crié : “Président Yoon Suk-yeol, félicitations pour votre investiture !” En y repensant maintenant, je me demande pourquoi ma voix est sortie si fort.

Le président semblait abasourdi, mais mon cri semblait avoir déclenché un chant de «Yoon Suk-yeol» dans le public et il semblait plutôt satisfait.

J’ai pu le rencontrer avec d’autres personnalités lors de ma visite en Corée et, par conséquent, j’ai le sentiment que j’ai pu leur faire prendre conscience des personnalités japonaises. Si vous leur parlez avec confiance, il y a une poussée de puissance qui monte. J’espère que vous pourrez tous ressentir ce sentiment.

J’avais rencontré un certain législateur japonais influent. Il savait que j’étais coréen alors il m’a dit que sa femme lui avait dit de regarder un drama coréen. Alors que nous riions, il a partagé ses réflexions sur le drame Crash Landing on You. Il en a fait l’éloge et a déclaré que les Japonais ne seraient pas capables de proposer quelque chose comme ça.

C’est un drame intéressant et j’encourage tout le monde à le regarder, mais je pense que vous trouverez des indices pour l’unification de la Corée du Nord et de la Corée du Sud. La Vraie Mère se concentre actuellement sur la réalisation de la Corée Céleste Unifiée ; en d’autres termes, l’unification Nord-Sud. Ce n’est que lorsque cela est accompli qu’il peut y avoir un Monde Céleste Unifié.

Les préoccupations des politiciens japonais à propos de la Corée du Nord sont les questions en suspens des armes nucléaires et des enlèvements. Les Vrais Parents et la Fédération des Familles sont les seuls à pouvoir ouvrir la voie à la résolution du problème des enlèvements.

Mesdames et messieurs, je crois que vous avez dressé une liste de quinze personnes à qui témoigner. Si nous prions tous pour, aimons et partageons la parole de ces personnes, je suis sûr que nous pouvons créer cette fondation d’un million de personnes. Quel impact cela aurait-il ? Cela changera la façon dont le monde nous voit.

L’histoire peut être changée grâce aux efforts d’une seule personne

L’histoire humaine peut être changée par une seule personne.

La chute d’Adam et Eve a fait de l’histoire humaine une histoire de douleur. Un nouveau monde a commencé avec Noah, et il y avait une lueur d’espoir, mais à cause de l’erreur de son fils Ham, l’histoire est redevenue une histoire de souffrance. Pourtant, Dieu n’a pas abandonné. Il a dirigé l’histoire humaine à travers les victoires de personnages centraux providentiels tels qu’Abraham et Jésus.

Que la sous-région, le district ou l’église soit capable d’apporter la victoire dépend de chacun de vous. Une pensée d’un président sous-régional, d’un chef de district, d’un chef d’église ou d’une représentante des femmes peut changer le cours des membres. Cette pensée me rappelle que la position du personnage central est effrayante.

Si la figure centrale tombe, alors l’histoire tombera. La Vraie Mère est vraiment dans une telle position et elle continue d’aller de l’avant, de jour comme de nuit. Selon Mme Jeong Won-ju, maman ne se couche jamais la nuit. Même lorsqu’elle est allongée, son esprit est tellement préoccupé par de nombreuses pensées qu’elle est incapable de dormir profondément.

Maintenant que les 6 000 ans d’histoire de la providence de la restauration touchent à leur fin, nous devons nous unir complètement aux Vrais Parents.

Après avoir apporté la victoire au cours de 40 jours, allons tous à Cheongpyeong. Si nous consacrons notre chemin de foi au cheongseong, nous devrions pouvoir surmonter le problème des visas. Ce mois-ci est le début de la seconde moitié de l’année, alors faisons-en un mois où nous pouvons établir les meilleures réalisations de notre vie et aller voir les Vrais Parents !

コメント

タイトルとURLをコピーしました